Justine Henin vs Svetlana Kuznetsova - 2008 Sydney Final (Full Match)

 

Biographie de Justine Henin


Débuts tennistiques…
 
C’est à Liège, en Belgique, que Justine voit le jour le 1er juin 1982. Plongée dès son plus jeune âge dans le monde du sport, elle fait ses premiers pas sur un court de tennis à Rochefort, à l’âge de 5 ans. Progressant à pas de géant, elle quitte ce premier club pour le TC de Ciney alors qu’elle n’a que 6 ans. C’est là qu’elle découvre les premières rigueurs des entrainements et le monde de la compétition. Gravissant les échelons à grande vitesse, Justine rejoint ensuite le TC Géronsart.

Premières victoires… 
A ses 14 ans, elle rencontre l’entraineur Carlos Rodriguez, grâce à qui sa carrière va décoler. Scolarisée et entrainée à Mons, Justine se fait connaitre en 1996 lorsqu’elle remporte le championnat du monde des moins de 14 ans, l’Orange Bowl, et les championnats d’Europe des moins de 14 ans. L’année suivante, elle soulève son premier trophée à Roland Garros dans l’épreuve « juniors » et fait son entrée dans le classement WTA à la 226ème place mondiale.

Premiers pas sur le circuit professionnel… 
En 1998, elle décide de mettre un terme à ses études pour se consacrer pleinement à sa passion. L’année suivante, Justine dispute sa première Fed Cup avec l’équipe nationale belge ainsi que son premier tournoi WTA à Anvers qu’elle remporte. Au mois de mai, elle participe à son premier Grand Chelem à Roland Garros mais est éliminée au 2ème tour par l’américaine Lindsay Davenport. A la fin de l’année, Justine atteint la 69ème place mondiale au WTA. Progressivement, la jeune joueuse belge se fait un nom dans le monde du tennis.

Entrée dans le top 10…
En 2000, la Rochefortoise se hisse en 8ème de finale de l’US Open. Mais le succès commence véritablement à lui sourire en 2001. En effet, Justine gagne la Fed Cup avec l’équipe belge ainsi que deux tournois en Australie. Cette même année, elle atteint la demi-finale à Roland Garros ainsi que la finale à Wimbledon. La jeune championne belge fait alors son entrée dans le top 10 mondial. En 2002, Justine s’impose pour la première fois face à Serena Williams sur terre battue à Berlin. Après avoir atteint les demi-finales à Wimbledon et les 8ème à l’US Open, notre championne part en Floride passer l’hiver pour s’entrainer avec le célèbre préparateur physique Pat Etcheberry. Suite à cette rencontre, la carrière de Justine va prendre une nouvelle dimension ! Elle continue sur sa lancée en 2003 avec des victoires à Dubai, Charleston et Berlin.

Première victoire en Grand Chelem…
Le 7 juin, Justine entre dans l’histoire en étant la première joueuse belge à gagner un tournoi du Grand Chelem en battant sa compatriote Kim Clijsters à Roland Garros. Demi-finaliste à Wimbledon, elle enchaine ensuite les victoires dont un deuxième tournoi du Grand Chelem à l’US Open. Fin de l’année 2003, ces deux exploits hissent Justine à la première place du classement mondial. En 2004, elle continue sur la même voie et remporte l’Open d’Australie, les tournois de Dubaï et d’Indian Wells.

Médaillée d’or aux JO… 
Stoppée dans son élan par un cytomégalovirus, Justine reprend la compétition et décroche la médaille d’or aux Jeux Olympiques d’Athènes. En 2005, blessée au genou, elle déclare forfait à Sydney et à l’Open d’Australie mais remonte au mois de mars sur les cours à Miami. Elle obtient également son deuxième titre à Roland Garros.

2006, de finales en finales… 
En 2006, Justine atteint les finales des 4 tournois de Grand Chelem. Elle remporte le tournoi de Sydney mais abandonne en finale de l’Open d’Australie à cause de douleurs à l’estomac. Elle retrouve son public à Paris et signe un troisième titre à Roland Garros.

2007, une année fructueuse… 
2007 sera véritablement la meilleure année pour la joueuse belge… 10 tournois gagnés sur 14 disputés dont 2 grands Chelem, 63 victoires dont les 25 dernières consécutives. Justine reçoit également pour la 4ème fois (après 2003, 2004 et 2006), le titre de Sportive Belge de l’année et pour la première fois le titre de Sportive Mondiale de l’année et rejoint ainsi des athlètes tels que Lance Armstrong, Tiger Woods et Yelena Isinbayeva.

Retraite… 
Fatiguée, habitée d’un profond besoin de se retrouver autrement qu’à travers le tennis, la championne annonce le 14 mai 2008 sa retraite alors qu’elle est toujours première joueuse mondiale … Une toute première dans l’histoire du tennis. Justine se consacre alors à différentes œuvres caritatives. Elle devient ambassadrice bénévole d’UNICEF Belgique et se consacre également pleinement à son association  « Justine For Kids » dont l’objectif est le développement ou le financement de projets originaux permettant d’apporter aide, bonheur et réconfort aux enfants malades ainsi qu’à leur famille.

Retour…
Après 16 mois d’absence, Justine annonce son comeback. Elle disputera son premier tournoi en à Brisbane en Australie. Après une finale très intense, elle s’incline face à sa compatriote Kim Clijsters. Bénéficiant d’une wild card pour l’Australian Open, elle réussit à se hisser en finale et rencontre pour la première fois d’une finale de Grand Chelem Serena Williams. Malheureusement elle s’incline en 3 sets face à l’américaine. Justine enchaine ensuite les tournois  (Indian Wells, Open de Miami) et s’impose en finale à Stuttgart contre Samantha Stosur. Cette dernière la bat un mois plus tard au 3ème tour de Roland Garros. Justine remportera le dernier tournoi de sa carrière à Rosmalen. A Wimbledon, Justine gagne ses trois premiers tours mais s’incline face à Kim Clijsters. Durant cette rencontre, Justine chute et souffre alors d’une rupture partielle des ligaments du coude droit. Le 18 août, elle confirme qu’elle doit mettre un terme à sa saison, terminant à la 12ème place du classement WTA.

2011… 
Elle revient sur les courts à Perth durant les épreuves en équipe mixte de la « Hopman Cup » avec Ruben Bemelmans. Justine se rend ensuite à Melbourne pour le premier Grand Chelem de la saison. Elle s’incline au 3ème tour contre Svetlana Kuznetsova. Le 26 janvier, elle décide de mettre un terme définitif à sa carrière suite à sa blessure au coude. Les médecins sont catégoriques. Ils jugent son coude trop fragile et trop abimé pour continuer le tennis à haut niveau.

Aujourd’hui…
Aujourd’hui, Justine s’épanouit dans sa nouvelle vie mais garde un pied dans le monde tennistique. Très présente auprès des jeunes dans son Club Justine Henin et au sein de son académie, elle transmet son savoir et partage son expérience. Elle s’occupe également de son association Justine For Kids et continue ses nombreuses actions avec Unicef.

Palmarès 
Depuis ses débuts professionnels en 1999, Justine Henin comptabilise 43 victoires sur le circuit WTA dont 7 du Grand Chelem (4 Roland Garros, 2 US Open et 1 Open d’Australie), 2 Masters, 1 Fed Cup et une médaille d’or olympique gagnée à Athènes en 2004. Justine a occupé la place de numéro 1 mondiale durant 117 semaine