Week - end à Anvers

Un week - end passé a Anvers

Histoire d ' Anvers - Antwerp

Anvers

 (prononcé /ɑ̃.vɛʁs/ ou /ɑ̃.vɛʁ/1, en néerlandais : Antwerpen) est une ville belge dans la Région flamande, chef-lieu de la province d'Anvers et de l'arrondissement administratif du même nom, située au cœur de la Dorsale européenne.

Au 1er avril 2017, la commune d’Anvers était la plus peuplée de Belgique, devant Gand et Charleroi, avec 521 216 habitants2, 259 740 hommes et 261 476 femmes, soit une densité de 1 270,06 habitants/km². L’agglomération anversoise compte, elle, 1 250 000 habitants. C'est la deuxième plus peuplée de Belgique, après Bruxelles. C'est également la deuxième commune et ville de Belgique pour ce qui est de la superficie, avec 204,51 km2, juste après Tournai.

Archétype de la ville bourgeoise-marchande depuis le Bas Moyen Âge elle constitue alors, selon Fernand Braudel, le centre du commerce international et de la haute finance tout au long du xvie siècle. Anvers abrite le plus vieux et unique gratte-ciel d'Europe jusqu'en 1949, la Boerentoren, et dispute à Venisel'invention de la comptabilité en partie double. Anvers est connue pour abriter les plus prestigieux diamantaires de la Planète, avec Londres et Amsterdam, ainsi que la plus importante bourse de diamants de la Planète, la Antwerpsche Diamantkring. Elle abrite également une grande concentration d'établissements d'audit et consulting. Enfin, le Port d'Anvers (deuxième port commercial d'Europe en termes d'activités et de tonnage, après celui voisin de Rotterdam) joue un rôle majeur dans la mondialisation des activités économiques européennes.

Les codes postaux vont de 2000 à 2600 à l’intérieur du district de la ville d’Anvers, située principalement sur la rive droite de l’Escaut et connue pour son port international de marchandises extrêmement développé, aujourd'hui le deuxième plus grand d'Europe en termes de volume de marchandises.

Les Anversois sont aussi appelés les Sinjoren, de l’espagnol señor, héritage de l'époque où elle faisait partie de l'Empire hasbourgeois de Charles Quint. La ville est souvent appelée ’t Stad (« La Ville ») et parfois de koekenstad (« la Ville des biscuits ») par allusion aux koffiekoeken (biscuits recouverts d'un fin glaçage au café) d’Anvers, réputées dans toute la Belgique.